Jean-Marc Brunet et Apollinaire

Rencontrer l’oeuvre de Jean-Marc Brunet c’est avancé sur des sentiers oubliés, se perdre pour un instant, se mettre en retrait. Le silence, puis un léger bruissement, comme un souffle se répandant doucement et vous enveloppant, voile protecteur.

Le bleu règne ici. Il se dresse tel un mur, mur d’eau qui viendrait se briser sur le noir de la roche créant ainsi une blanche écume.

Bleu, noir, blanc, trois couleurs alchimiques, car force est de constater que le travail du peintre se fait oeuvre par transformation, transmutation.

Rien de tangible, rien de matière, seul jaillit l’esprit. Le daemon, comme le nommait les Grecs, prend vie, agissant à travers la main du peintre.

Inscrits sur l’oeuvre, les vers du poème Signe d’Apollinaire, les mots en renfort de l’expression picturale, célébrant les influences astrologiques du signe de la Vierge et des saisons sur l’Être.

Deux oeuvres s’unissant lors de fiançailles alchimiques, le bleu préfigurant le rouge à naître que les mots annoncent en chantant la saison de l’Automne, voici là ce que donne à voir la toile Signe de Jean-Marc Brunet.

Oeuvres de Jean-Marc Brunet présentées en exclusivité par BHG www.bueno-art.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

11 + 8 =