Jean Marc Brunet

Jean-Marc Brunet peint des pluies célestes, rafraichissantes et festives : les couleurs coulant des nuées de tâches où le froid et le chaud soufflent dans une lumière éblouissante réjouissant le spectateur…

Un bouquet spirituel s’élève et s’épanouit dans ces espaces : leurs éclosions charment par leur vigueur, leur explosion tonique… Jean-Marc Brunet devient générateur de joie intérieure, extériorisée dans sa liberté d’apparente improvisation devant le champ du possible des supports initiaux…

Il semble maculer harmonieusement d’instinct la surface offerte, laissant s’épanouir dans les vibrations chromatiques son jaillissement spontané, ses pulsations, son élan irrépressible fondamental vers la force de la lumière…

Même dans son Nocturne, oeuvre ainsi intitulée, une apparition centrale lumineuse éclaire l’ensemble de la composition au demeurant émergeant d’un fond bipartite…Par ailleurs, les fondamentales triomphent : le chromé-doré citron-solaire-luminosité, le bleu céleste autant qu’ultra-marin profond ou ponctué, les rouges carminés et flamboyants… Tous les éléments de la nature trouvent là leur écho, leur résurgence en suspension, en dispersion, décantés de toute gangue explicitement figurative…

L’art de peindre atteint alors la plénitude de son indépendance Cette abstraction sensible, que l’on pourrait apparenter au lyrisme informel tachiste, reflète une grande générosité de la part de son auteur en filiation savante ou involontaire et spontanée avec les devanciers notables de ces tendances… Jean-Marc Brunet s’est probablement imprégné des réussites de ses aînés…Dans sa création, il aura su butiner dans le champ du visible les meilleurs pollens pour en faire son miel… Réjouissons-nous en contemplant ses belles oeuvres : elles stimulent à l’instar de l’écoute d’un Mozart assez semblables par la circulation de leur sève juvénile dans le bon sens
du terme.

Philippe Harvey Dussart

L'autre Orange - 162x130

L'autre Orange - 162x130